Une société se juge à la manière dont elle traite ses vieux

J’écris ici parce que je ne sais où écrire, après 23 ans de cotisation, ce qui est raisonnable pour une femme ayant eu des enfants et une vie de mère de famille, elle touche une retraite du RSI de 80€ (retraite à taux plein attention!) et bien sûr ce n’est pas suffisant pour vivre, donc il lui faudrait le minimum vieillesse, mais pour l’avoir on lui demande d’hypothéquer sa maison…Parce que le minimum vieillesse est un prêt, pas un don, il se récupère sur la valeur du bien qu’elle détient, une maison familiale.
Merci à cet article de mediapart:

Cette maison, c’est la maison où j’ai grandit, et elle va finir dans les mains de l’état pour que ma mère puisse exister.
Cette société me débecte, vous ne pouvez pas imaginer à quel point! (je n’aurais aucun logement à moi même après héritage si je ne meurs pas avant ma mère pour cause de tracas, c’est plus ou moins fait pour déposséder de biens, ceux qui en auraient pourtant bien besoin, parce que les riches ne touchent pas le minimum vieillesse)

1 J'aime

Bonjour @maroufle,

Je n’ai pas d’avis à donner en ce qui concerne cette situation. Je suis désolé du désarroi qui s’impose surtout.

A coté de ça et pour rester justement dans le thème MaVoix et le fait de devenir acteur des futures lois c’est l’expertise de vie que vous portez.

C’est dans l’expertise de chacun et individuellement que nous avons notre entière place a l’Assemblée Nationale. Ainsi, si demain, une nouvelle réforme sur « le minimum vieillesse » devait se trouver dans les prochains textes de loi en cours d’élaboration, votre connaissance et votre souhait doit être pris en compte.

C’est ça MaVoix, la force de l’expertise de vie de chacun.

Bonne continuation.

Ha mais moi je languis de pouvoir influencer la façon dont ce pays est « dirigé », j’ai même très hâte!
Mais pour porter sa voix, il faut porter le débat, donc parler de la situation actuelle.
La citation de base était celle de Ghandi:: « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux », enfin si l’histoire a bien retenu l’auteur et non le messager.
On est pas exempt de tout reproche de ce côté là non plus, sachant que les animaux ne sont pas que les chiens et les chats…Bref autre débat, autre sujet.

C’est justement le but, le débat et le sujet que je porte ici, les façons dont un individu lambda, peut perdre foi, dérailler, devenir un abstentionniste ou un extrémiste.
Et pour moi c’est le fondement d’une alternative saine, donner la parole au public, mais pas via un média qui parle sans cesse des mêmes sujets (grosse modo).

Je n’ai aucune expertise dans ce domaine, c’est des situations qu’on « découvre » quand on y est confronté, et le but aussi d’un message, ou d’une voix qui s’exprime, c’est aussi de prévenir les autres pour ne pas qu’il leur arrive la même tuile (pour celle là en particulier elle est fréquente, mais pour des anciens qui ont fait la guerre et connu la famine et d’autres galères un peu plus consistante que ce que nous pouvons appréhender avec notre niveau de culture et de pouvoir de partage, par les nouvelles technologies par exemple, eux ne vont pas s’en plaindre, du moins publiquement, c’est la pudeur des anciens).

Bref j’ai tellement fait d’expertise dans ma vie, que je me suis rendu compte qu’on ne peut pas tout faire à la fois, dommage j’aurais bien aimé, je suis un boulimique de connaissance, et si un individu peut influencer ma voix aussi, ça sera par son savoir et sa connaissance, et j’espère un jour retrouver la foi, ça serait avec plaisir, mais pour parler de l’avenir, il faut pouvoir supporter le présent, et le présent, on en parle pas assez, c’est tout ce que je veux dire.

Je ne compte surtout pas devenir politicien, mais des fois je me dis que je devrais, pour mettre un grand coup de pied dans cette fourmilière.
Et si je peux influencer, une voix, un vote ou une façon de penser, je le ferais avec le plus grand des plaisir!
Et pour finir ma voix ici, c’est pas un souhait, c’est de la pure et simple décence démocratique, un vieux ne doit pas être inférieur à un jeune, et vice versa.(pour ses droits) et je m’exprime sur ça, mais j’aurais pu aussi m’exprimer sur les jeunes laissés sans revenus ou moyen de subsistance autre que de pointer au mac do ou autre fast job.

2 J'aime

Désolé de ne ressortir que peu de citation, le texte est déjà très éloquent et se suffit à lui-même, j’ajoute :

C’est exactement ça qui est précieux dans MaVoix, savoir que tous, (et donc le député et sa petite équipe) ne seront jamais suffisant ni pour tout savoir réellement, ni pour se reposer sur leur expérience de vie uniquement. Et que positionner un Député/citoyen à l’Assemblée Nationale c’est bien plus que d’influencer une voix c’est imposer la sienne.

Moi non plus je ne souhaite pas devenir politicien, rien que le terme de « politique » m’insupporte. Mais le constat que vous partagez se repend largement « pour qui sont ces lois ? ».

Pour parler rapidement de moi, il y a peu de temps, je me nourrissais de la misère politique actuelle. Effaré, abasourdie, énervé, manifestant, je ne ratais pas une émission politique tant sur la télé que le net. Je multipliais mes recherches legifrance, assemblée nationale… Je me plongeais dans schéma nocif de la rancœur envers une élite tellement loin des réalités que je m’en faisais un quotidien.
Le plus dur pour moi, n’était pas de se rendre compte de ce qui se passe mais comment agir.
Et j’ai connu MaVoix que je recherchais depuis longtemps et que j’avais espéré avoir trouver dans d’autres partis politiques avant, mais non.

MaVoix est ce moyen qui soulage, qui m’évitera d’être un politicien ou un gueulard pour être entendu et enregistré.

Alors le présent s’appréhende mieux quand on voit une solution et dés aujourd’hui, j’agis. J’agis dans le Val d’Oise car MaVoix a du chemin à faire avant juin.

Et merci à tous les autres membres de @MaVoix_95 qui m’offrent sans le savoir un présent actif et donc plus plaisant.

2 J'aime