Politique-fiction : Et si #MAVOIX atteignait le gouvernement ?

Bonjour à tous, ce sujet est une politique-fiction, c’est-à-dire que l’on va essayer d’imaginer ce qu’il pourrait se produire si le mouvement #MAVOIX dépassait le cadre du pouvoir législatif (le Parlement, plus précisément l’Assemblée Nationale) et atteignait le pouvoir exécutif (le gouvernement).

Désolé j’ai voulu faire un retour à la ligne, et mon sujet s’est posté inachevé. Je reprend : Comme vous le savez peut-être, la Vème République est un régime parlementaire. Une des caractéristiques de ce genre de régime est que le chef du gouvernement (ici le premier ministre) est choisis dans la couleur politique majoritaire au Parlement (ici l’Assemblée Nationale). Si, et je l’espère, le mouvement #MAVOIX venait à devenir la force majoritaire à l’Assemblée, alors logiquement le premier ministre serait choisis parmi les membres du mouvement. Cela pourrait être lourd de conséquence pour le mouvement et ses principes. Encore désolé pour le sujet en 2 messages; maintenant, si cette politique-fiction vous intéresse, partager votre avis tout en tolérant celui des autres, j’espère que vos réponses seront nombreuses et constructives !

Salut @Camoun et bienvenue !

C’est un premier sujet atypique que tu nous proposes la :wink:
Si tu souhaites découvrir un peu le forum, un petit passage par les présentations nous permettra nous aussi de mieux te connaître :wink:

Pour alimenter ton sujet je te répondrais sous cette forme philosophique :

  • #MAVOIX fait une proposition de changement de paradigme.

  • #MAVOIX conduit une expérience visant l’introduction d’une dose de démocratie directe

  • #MAVOIX prône la dépersonnification

  • #MAVOIX propose aux électeurs d’accéder à la citoyenneté

De mon point de vue, si #MAVOIX en venait à être majoritaire à l’Assemblée alors les français seraient près à se passer de #MAVOIX

1 J'aime

Salutation ! Il faudrait effectivement que je me familiarise avec le forum, je ne savais pas où ranger mon sujet. D’autres membres m’ont déjà expliqués les principes qui animent le mouvement (démocratie directe, dépersonnification …) mais néanmoins il m’a semblé nécessaire d’imaginer une telle éventualité. Merci beaucoup pour ta réponse StephaneL35 (ps: comment on introduit le nom d’un autre utilisateur ?)
!

Hey @Camoun

avec le ‹ @ › tu poke l’utilisateur que tu veux :slight_smile:

Avec une telle representation de deputes #MV dans l’AN nous serions en mesure de faire des propositions de loi favorables a la democratie participative. Et donc de reflechir a ce cas de figure avec les français aux commandes.
Mais un tel scenario ne se ferait pas sur la prochaine législature … nous laissant le temps ainsi que la societe a y reflechir.
Ton hypothése se fait a travers un logiciel politique actuel que justement nous souaitons changer.

@toan_lyon merci ! ça simplifie grandement la tâche !

@OlivierNantes Effectivement c’est une politique-fiction ! Mais prends par exemple le cas où le mouvement serait juste la force principale de l’Assemblée, mais serait encore trop peu nombreux et ferait face à des coalitions qui bloqueraient nos projets, des coalitions qui souhaiteraient conserver le système politique actuel ?

@Camoun Bjrs, bin j’imagine « qu’en face » les politiques ne pourraient ni bloquer, ni refuser d’entendre les demandes émanant directement (à travers les députés #MV) des français sans perdre le peu de crédibilité qu’il leur reste…
Mais on en est franchement pas là. Déjà un député #MV entrant à l’AN serait une victoire … et c’est pas fait. Rien que dans la circo que nous visons ici, en se basant sur les votants des législatives 2012, c’est 5900 personnes qui doivent mettre un bulletin #MV dans l’urne pour passer simplement le premier tour …